Accueil > Travaux > Saisines en cours > L'investissement dans les conditions de travail
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo
Date de la saisine 09/03/2015
Date du vote à définir
69%
Convaincu que le choix de développer en amont la prévention constitue une orientation porteuse de progrès social et de compétitivité, le CESE souhaite faire un bilan de l’investissement matériel et immatériel dans les conditions de travail. 
 
L’étude évaluera dans quelle mesure l’investissement dans la qualité de vie au travail contribue au bien-être des salariés et à la performance économique des entreprises. L’étude s’intéressera aux cas avérés d’insuffisance d’investissement préventif dans l’hygiène, la sécurité et les conditions de travail, pour identifier les motifs pour lesquels les acteurs de la prévention n’ont pas pu jouer suffisamment leur rôle. Elle s’efforcera d’évaluer les coûts de ce défaut de prévention pour l’entreprise et plus largement pour la société en s’attachant aux différents types de risques induits : accidents du travail, risques psycho-sociaux, non adhésion du collaborateur à la politique de l’entreprise, recul des collectifs de travail et de leur contribution aux savoir-faire.
 
L’étude analysera les actions concrètes des entreprises portant sur l’amélioration de la qualité de vie au travail, en dressant un bilan le plus précis possible des investissements réalisés et des réformes portant sur les processus de décision et les stratégies de changement. Elle cherchera, en outre, à identifier les déterminants de ces investissements, en fonction de la conjoncture économique mais également du cadre réglementaire. Des comparaisons avec d’autres pays de l’Union européenne pourraient utilement être mobilisées pour comprendre les paramètres de la décision de tels investissements.
 
Enfin, l’étude proposera des pistes de réflexion sur les moyens d’inciter les acteurs économiques à investir plus et mieux dans les conditions de travail. 

Désignation du rapporteur

Audition de M. Thomas COUTROT, Chef du département "conditions de travail et santé" à la DARES au ministère du travail et de l'emploi et animateur du Réseau d'alerte sur les inégalités

auditions de : M. Serge VOLKOFF, statisticien et ergonome et de M. Bruno METTLING, Directeur général adjoint ressources humaines, groupe Orange

audition de M. Jean AUROUX, ancien Ministre du travail

Examen du projet de plan du projet d'étude

Saisines en cours