Accueil > Travaux > Saisines en cours > Les langues régionales dans les Outre-mer : une richesse exceptionnelle à sauvegarder et à valoriser pour assurer une meilleure cohésion sociale
Les langues régionales dans les Outre-mer : une richesse exceptionnelle à sauvegarder et à valoriser pour assurer une meilleure cohésion sociale

Les langues régionales dans les Outre-mer : une richesse exceptionnelle à sauvegarder et à valoriser pour assurer une meilleure cohésion sociale

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo

Rapporteur

Date de la saisine 14/06/2016
Date du vote à définir
38%

Plus de cinquante langues des Outre-mer figurent parmi les soixante-quinze langues de France recensées officiellement en 1999, coexistent avec le français et contribuent de façon importante à la richesse du patrimoine linguistique. Dans les territoires ultramarins étant donné leur histoire, leur insularité et leur éloignement, l’usage de ces langues régionales, par la majeure partie de la population, est quotidien voire institutionnalisé.

L’étude de la délégation établira un état des lieux complet des langues régionales dans les Outre-mer (typologie et histoire des langues, nombre de locuteurs, etc.). L’étude examinera les moyens mis en œuvre et les conditions requises pour sauvegarder et valoriser ces langues en s’intéressant aux dispositifs et aux acteurs concernés, aux modalités de transmission, aux programmes d’études et de recherche améliorant leur connaissance (histoire, grammaire, vocabulaire, codification, etc.).

Enfin, l’illettrisme frappe plus durement les Outre-mer que l’hexagone. L’étude dans une dernière partie, s’interrogera sur les liens entre l’acquisition du français et la pratique des langues régionales et sur les adaptations indispensables pour améliorer la réussite scolaire des jeunes ultramarins. Elle pourra donc examiner les pédagogies mises en œuvre et la formation des enseignants et des personnels concernés. Elle dressera le panorama des moyens humains et financiers nécessaires ainsi que des dispositifs utiles.